Ma salle de bain

Je vous ai montré il y a quelques semaines mes inspirations, ici et ici,  pour le léger réaménagement que j’envisage pour notre salle de bain parentale. Aujourd’hui je vous fait l’état des lieux, dans son jus, c’est-à-dire non rangée et non récurée à fond.

DSCN3533-001

Côté aménagement pur, rien à redire, le choix d’une large paillasse avec double vasques et la douche cachée derrière, pour ne laisser voir que la baignoire, cela nous convient. Bon, si nous avions eu plus d’espace, j’aurais volontiers dissimulé les toilettes, mais la pente de toit ne me permettait pas de monter une cloison qui ne soit pas vue comme une verrue.

DSCN3537-001

En ce qui concerne la douche, on nous a fait la remarque « mais il n’y a pas de porte, cela ne vous gêne pas ? » Non, aujourd’hui l’idée d’une porte, même avec des montants très discrets, me rend claustrophobe et non il n’y a pas d’eau partout, on ne fait pas des claquettes sous la douche, on se douche !. J’aimerais juste une pomme de douche fixe et une douchette, tout comme je rêve d’un Velux juste au dessus de la baignoire (un bon bain avec des bougies et des huiles essentielles avec vue sur le ciel, hummmm ….) mais on verra cela plus tard. Il faut arbitrer le budget que je me suis fixé. 

DSCN3546-001

Et donc à présent voici mes regrets, la mosaïque ! Oui je trouvais cela super chouette, mais à la longue, je trouve aujourd’hui que cela réduit l’espace visuellement. Et puis j’ai envie de changer. Enfin, même si parce qu’elle est posée sur filet cela est plus simple à poser de nos jours, il n’en reste pas moins que je vois tous les jours les quelques décalages entre certaines plaques. Et puis il y a l’entretien des joints blancs … je me dis parfois « mais qu’est ce que tu avais en tête ? » Juste pour rappel, j’ai tendance à être maniaque et mon mari à tendance à ne pas voir les traces de sa mousse à raser qui tombent à côté du lavabo et qui sèchent en un clin d’oeil, donc avec une mosaïque et des joints blancs à n’en plus finir, autant vous dire que je n’en peux plus.  D’où mon choix pour des carreaux de grande taille et avec des joints foncés. 

DSCN3535-001

DSCN3544-001

Pour la déco à proprement parler, je veux intégrer du bois plus clair, du chêne très légèrement miel. Pour cela je vais remplacer les façades des tiroirs du bas et réparer les tiroirs du haut. Ils sont maison, je pensais les avoir faits plutôt solide (Monsieur, « j’ai pas gaf, désolé » oblige) mais s’était sans compter un élément important, ils n’étaient pas Miss B proof. Hé oui c’est trop drôle d’ouvrir les tiroirs et de s’y pendre par les bras pendant que Papa ou Maman se lave les dents. Quelques accessoires plus pratique et harmonieux, dont la lumière, une idée de DIY qui me trotte dans la tête et à laquelle je dois encore réfléchir et voilà. 

DSCN3542-001

Rendez-vous dans quelques semaines, certaines commandes sont passées et le carrelage est entreposé dans mon bureau depuis plusieurs semaines ! Courage à moi !

A très vite !

Krestell

Palier // La lumière au bout du tunnel

Après deux semaines passées à décaper les portes de mon placard, et peindre l’intérieur en blanc (quatre couches tout de même), j’y suis presque. Voici ce qu’il nous reste à faire.

// PALIER //

DSCN2792-001

Parce que je me suis lancée dans le décapage des portes, Mr n’avait plus de place pour travailler et faire le plâtre, alors comme j’aurais fini d’ici un ou deux jours, il n’aura plus d’excuse. Ensuite tout peut aller assez vite, car il s’agit de passer un simple coup de blanc sur les murs refaits, les autres étant en bon état, poser la moquette et aménager avec les quelques pièces dont je vous ai parlé précédemment.

DSCN2795-001

Une demi porte ! J’ai abandonné samedi matin, mon bras ne tenait plus. Je n’ai rien utilisé pour cette partie, ni décapeur thermique, ni produit, j’ai eu de la chance car cela est allé plus vite à nu. Il faut dire que la peinture partait plutôt bien au racloir.

DSCN2801-001

J’ai profité du beau temps pour nettoyer et bomber en noir la plus grosse partie de la quincaillerie, la couleur d’origine était une sorte de vieux bronze pas terrible.

Bon je compte tout de même trois semaines, le temps pour Monsieur de passer à l’action sur ses jours de repos, et moi d’aller chercher la moquette et de l’installer ensemble. J’ai l’impression de ne plus en finir, mais en fait cela avance plus que je ne le crois.

DSCN2797-001

Une astuce lorsque vous avez de la quincaillerie comme celle-ci, avec plusieurs couches de peintures, laisser la bouillir dans de l’eau claire (le vinaigre blanc ne sert à rien) jusqu’à ce que vous voyez la peinture cloquer (plus ou moins long suivant l’épaisseur et s’il s’agit d’une vieille peinture glycéro), après il suffit de passer un petit coup de brosse métallique et tout part très facilement. 

Après je m’attaque au carrelage de ma salle de bain qui me sort par les yeux, cela devrait être moins long, enfin je dis ça …

A très vite !

Krestell

100 et de la poussière …

Aujourd’hui je devrais vous parler de chez moi, ou plutôt vous montrer des photos de mon chez moi. Et puis en fait en regardant mon tableau de bord ce matin je me suis rendue compte que cela fait 100. Aujourd’hui est déjà le centième post que je publie sur mon blog.

100

 

Donc après un mois de février assez fatiguant, pour cause de petits bobos mais bonne fièvre (autour de 40° pendant 3 jours). La faute, entre autre, aux dents, à une mini gastro, puis à la varicelle, donc des loulous grognons. Ajouter à cela une tornade de Miss B qui entame dignement la fabuleuse, mais néanmoins éreintante période du « Pourquoi ? ». Avec tout cela le chantier en cours n’avance pas très vite. Bon j’avoue que ma nouvelle idée de ne pas peindre mais plutôt décaper les portes de placards ne va pas me faire avancer plus vite !

Alors pour tout cela, aujourd’hui juste une petite pause dans les travaux, je prends le temps de regarder le chemin, la tournure et surtout l’accélération que MLHB a pris ces dernières semaines. Je me dis que tout cela me plaît, bien qu’il me reste tant à faire (un petit relooking s’impose, vous ne trouvez-pas ?)

Bon allez, haut les coeurs (non, non je n’ai pas 70 ans, mais est-ce-que je peux écrire WTF ? Heu ben oui, je viens de le faire), le printemps est là, j’ai une voiture immatriculée paire et l’autre impaire (ha, ha totalement inutile, vu que j’habite assez loin de Paris, donc on s’en fout …). Allez j’vous laisse et je retourne à mon raclage de peinture …

A très vite !

Krestell