Deco Trend // Une suspension ampoule, ou deux, ou trois …

Avec le retour des fils électriques tissés combinés à l’obligation de passer aux ampoules à économies d’énergie, les décorateurs se sont appropriés ces éléments pour les transformer et en faire parfois des installations surprenantes et singulières tout autant qu’utiles, (ce que doit être une suspension avant toute chose !). Voici ma sélection …

// TOUTE SEULE //

Une seule suspension toute simple qui laisse l’ampoule apparaître, quelques accessoires parfois, comme ici une cage de protection ou un tube …

// EN LIGNE //

En ligne pour éclairer un plan de travail ou suivre le chemin d’une table, des suspensions simplement accrochées avec des pitons ou bien enroulées autour d’une barre … On peut s’amuser à faire des noeuds, etc. avec le surplus de longueur de fil …

// EN GRAPPE //

J’adore ces installations un brin spectaculaires, cela habille un plafond qui peu parfois être désespérément vide.

Pour reproduire la même chose chez vous c’est assez simple pour la partie assemblage, en revanche pour la partie raccordement à l’électricité, soit vous vous y connaissez, soit vous laissez faire un professionnel.

Par expérience, les ampoules vintage Edison (même si elles sont magnifiques) sont à éviter, car elles éclairent très peu, mieux vaut installer des lampes halogènes nouvelle génération et réserver les Edison pour des lampes dont le rôle est moins important. De plus les halogènes sont désormais disponibles dans plein de formes différentes et sont bien moins chères.

Enfin pour la partie électrique on trouve aujourd’hui le nécessaire assez facilement en magasin de bricolage sinon direction Internet, voici quelques adresses. Tout d’abord une petite sélection Made In Design, ensuite des petites boutiques Lumière et DécoFalbala luminaires, et Zangra

Retrouvez toutes les sources des photos et toujours plus de tendances sur mon tableau Deco TRENDS.

A très vite !

Krestell

Mon palier fini … enfin

Après tout ce temps (presque 4 mois depuis mon premier post sur le sujet), voici enfin mes paliers terminés … enfin vous le savez, en matière de rénovation il y a toujours une petite exception !

Rappel des faits :

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Je ne vous ai rien épargné de ce chantier !

DSCN3638-001

Il m’aura fallu tout d’abord choisir la déco, le style. Puis les matériaux, et comme nous avons un espace atypique, les mettre à nos mesures, comme la porte à galandage (pas un très bon souvenir pour Monsieur !), mettre le placo, les bandes … Puis la moquette (je sais que certains se disent, « bah, de la moquette !), je vous explique le pourquoi de ce choix. Tout d’abord j’adore le parquet (qui n’aime pas ?), et j’en ai donc mis dans notre chambre, sauf que faute de budget (le massif c’est beau et donc cela se paie !) j’ai opté pour un contre-collé. On en trouve des très bien à prix assez raisonnable, sauf que (hé oui une fois encore !), ce n’est pas du vrai parquet, et à la longue, il me sort par les yeux, et pour plein de raisons (cela pourrait faire l’objet d’un déco trend parquet massif contre parquet contre-collé !). Donc pour en revenir à la moquette, je me suis dit « qu’est ce qu’il me reste comme solution ? » Le vinyl, lino et co, heu avec notre maison en pierre, bah ça va pas être possible ! Et là j’ai commencé à regarder du côté moquette. Je me suis rendu compte que cela aurait pas mal d’avantages :

– Prix

– Pose simple possible

– Style chaleureux

– Entretien (plus de moutons de poussière qui volent, tout reste au sol, un bon coup d’aspirateur par semaine et une location de nettoyeur deux fois par an), à condition de bannir les chaussures de l’étage. Côté allergies, bien que nous ne le soyons pas, comme la poussière reste au sol, pas de problème, c’est même mieux notamment lorsque l’on ouvre les fenêtres, mais la condition c’est d’avoir un bon aspirateur !

– Economie d’énergie (hé oui, je vis au nord de la Loire et dans une maison en pierre, donc une fois qu’elle est « en chauffe » c’est bon, mais les inter saisons peuvent nous surprendre !)

Voilà les raisons principales de mon choix. J’en ai mis dans la chambre de Miss B il y a plusieurs mois et c’est aujourd’hui sans aucun regret, donc j’ai enchaîné avec le restant de l’étage.

DSCN3620-001

DSCN3617-001

DSCN3621-001

Le décapage des portes aura été assez simple, mais très long, surtout quand un Baby J qui fait ses dents ne veut absolument pas quitter les bras de maman !

DSCN3632-001

DSCN3631-001

DSCN3622-001

Pour le mobilier j’ai fait le tour de la maison, chaises Louis Ghost de la salle à manger, cadres Ikea de notre chambre, fauteuil à bascule sorti de la remise, coussins et plaids sorti des placards et glanés ici et là. Les seuls éléments neufs sont les Kilims (Carpetvista), les panier (AMPM et Ikea), la plante et son bac (Ikea à nouveau), suspension en osier (Habitat).

DSCN3628-001

DSCN3626-001

DSCN3624-001

Et pour le premier palier, me direz-vous ? Hé bien, c’est la fameuse exception, pas de lumière pour le moment … la commande est passée mais elle n’était plus en stock, je dois attendre jusqu’à mi-juillet ! Bon je vous montre tout de même ce que j’ai choisi.

Une applique industrielle modèle Signal de chez Jieldé. Il ne me reste plus qu’à mettre les photos dans les cadres (comme ce sont des portraits de mes loulous, je voulais prendre les photos d’abord, envie de les préserver de la toile !). Maintenant c’est salle de bain !

A très vite !

Kretell

Deco Stalk // Michelle James

Cette semaine dans Deco Stalk une créatrice de luminaire et ancienne styliste personnelle. 

// MICHELLE JAMES //

Cette maison typique de Brooklyn, une brownstone, a gardé tous ses éléments d’époque, menuiseries, moulures, mais Michelle James y a apporté sa touche de glamour chic. Avec des couleurs profondes et des matériaux nobles, comme le marbre pour l’îlot de la cuisine. Un style affirmé et doux à la fois, les luminaires sont, bien entendu, signé de la propriétaire qui écume les brocantes et autres E-Bay pour trouver ses verreries qu’elle réadapte à des montures dorées, noires ou argent. Une note vintage art-déco pour un travail très structuré. Enfin elle nous offre la plus incroyable des visites de chambre d’enfant, hé oui la photo de la première chambre est celle de son fils de 7 ans. Un vrai parti pris !!!

Photos Nicole Franzen, via Remodelista

A très vite !

Krestell