Revue de blogs //

Cette semaine sur la décosphère j’ai aimé.

Une maison en Suède et deux pépites new-yorkaises  …

// ÖSTERMALM – MAISON //

J’aime beaucoup le style éclectique qu’ont donné à leur décoration ces propriétaires. Faite de trouvailles vintages dans un écrin de couleurs neutres. Le salon s’articule autour de deux canapés blancs assez sages pour laisser les fauteuils Sirocco d ‘Arne Norell, en cuir cognac, ressortir. En amoureux des belles pièces on retrouve un coussin Fornasetti. Mais c’est dans la salle à manger que leur amour du design prend vit, une immense table en bois Piet Hien Eek (commande spéciale) trône au centre de la pièce, entourée de chaises fourmi d’Arne Jacobsen, le tout surmonté du lustre monumental 2097 signé Gino Sarfatti  pour Flos, sur la table une coupe blanche By Lassen. Le bureau ne fait pas exception, toujours dans des teintes naturelles de cognac, les chaises fourmi sont cette fois en version bureau, un tapis peau de vache au sol et pour l’aspect pratique une armoire métallique Ikea PS. Le dernier élément design est la suspension Skygarden à nouveau de Flos, signée Marcel Wanders, le chois de la couleur répond aux meubles de cuisine. En bref un petit coin pour amateur de design vintage et contemporain. 

Photos Martin Ceberblad, via Sköna Hem

// COBBLE HILL – MAISON //

Pour les deux visites suivantes, direction Brooklyn avec des brownstones. La première semble plutôt étroite et toute en longueur, on devine qu’elle n’est pas immense, cependant les pièces sur l’arrière bénéficient d’une belle luminosité mise en valeur par le contraste des murs blancs et des huisseries noirs. A nouveau ici on retrouve du mobilier de design vintage comme le fauteuil Lounge des Eames, ainsi que la table et les chaises. J’adore les deux suspensions (très inspirées des Caboche de Patricia Urquiola)*. Au sol un tapis Beni Ouarain (j’en veux un, désespérément !) complète une décoration assez simple et subtile. Au sous-sol, la cuisine et un autre séjour ont été aménagés, meubles de cuisine noirs, Kilims au sol pour une ambiance plus feutrée. 

Photos Jessica Glynn, via Blair Harris

// BROOKLYN  – MAISON //

A présent direction Park Slope, et si vous suivez mon blog cette maison va vous dire quelque chose. Je vous l’avais montrée avec la déco de son ancienne propriétaire, ici, elle était en vente et voici ce que les nouveaux propriétaires en ont fait en confiant le travail au duo Roman and Williams. Un résultat qui regorge de style, un brin cabinet de curiosité sans en faire trop, des trouvailles de brocante. Et que dire des papier peints des toilettes et du salon à l’étage, un incroyable travail d’artiste. Si vous voulez plus de détails sur les provenances et époques des meubles et objets, l’article du NYT est assez détaillé, foncez. 

Alors, quelle version préférez-vous avant ou après ? Laissez moi un commentaire, je suis impatiente de savoir laquelle à le plus de succès !

Photos Bruce Buck, via Roman and Williams et New-York Times Home

Cliquez sur les photos pour accéder à l’article original.

* NB : petite modif suite à la remarque de Katia.

A très vite !

Krestell

Revue de blogs //

Cette semaine (assez courte me direz-vous) sur la décosphère j’ai aimé.

Une maison en Suède, l’appartement d’un jeune couple, et une maison d’invitée dans un jardin danois, le tout choisi pour leur interprétation particulière du style scandinave !

// ÖSTERLEN – MAISON //

Cette maison de 300 m², située dans le sud de la Suède à Österlen, est la propriété de Henriette et Peter, fondateurs de la marque The White Briefs. Il s’agit d’une ancienne grange qu’ils ont rénovée pour y installer famille et entreprise. Alors partant de rien ou presque, le choix des matières brutes s’est probablement imposé par goût mais aussi par souci de budget. Et c’est ce qui séduit d’entrée de jeu dans cette décoration simple, blanche, épurée pour ne pas dire quasiment vide. Seuls quelques meubles anciens, du lin sur les canapés, de simples ampoules au plafond forment un ensemble doux et harmonieux. Comme souvent dans la déco scandinave, une touche de couleur vient bouleverser le tout avec succès, et chez Henriette et Peter, s’est la céramique jaune moutarde de la cuisine. Des choix totalement en accord avec les collections de vêtements qu’ils créent.

Photos Jenny Brandt for Family Living, via Emmas Design Blogg

// MALMÖ – APPARTEMENT //

Inattendu, impossible de qualifier autrement cet appartement suédois typique, puisqu’il en contient tous les anciens codes, poêle en faïence, plafond en stuc peint et parquet très stylisé. Et pourtant il est très représentatif d’un certain style scandinave, à sa façon. Du blanc, là encore, un accent de couleur, le vert anglais très profond de la salle à manger-bibliothèque, et le vide, l’espace. Le jeune couple que forme Sara et Julius s’est totalement approprié les lieux tout en respectant sont histoire. Pour le meubler ils ont du faire des arbitrages, quelques pièces Ikea, comme les étagères, bureau ou bien des suspensions pour mieux craquer sur des chaises de Piet Hein Eek. Enfin l’accumulation de livres, magazines, vêtements et chaussures s’occupent de combler, sans surcharger cet espace qui semble sortir de l’oubli.

Photos : Petra Fouets, via Elle Decoration  

// PRAESTO – MAISON D’INVITES //

Au sud du Danemark, l’architecte Martin Kalleso montre, avec cette petite maison d’invités de 18 m² (quoique, certains parisiens aimeraient cette surface), que le style scandinave peut s’interpréter d’une façon très moderne. Les codes sont là, à savoir le bois, par les plaques laissées brutes à l’intérieur, et le noir grâce au bardage très fin des façades. Une autre idée de la cabane au fond du jardin, avec juste un lit, une chaise DAW des Eames (tout de même !) et un petit bureau pour le confort des invités, qui sont baignés par la lumière omniprésente, qu’apportent les baies vitrées et la coursive au-dessus du lit.

Photos via Martin Kalleso

Cliquez sur les photos pour accéder à l’article original.

A très vite !

Krestell

Revue de blogs // 6

Cette semaine sur la décosphère j’ai aimé.

Une maison dans le sur de la France, l’appartement de Mineapolis d’une jeune touche à tout de la mode, et la maison suédoise d’une décoratrice.

// MAISON //

Si j’habitais dans le sud, c’est exactement cette ambiance minimaliste qui me séduirait, un esprit scandinave certain, ponctué par l’incroyable violet des chaises Tolix. Quelques pièces de design assez sobres comme la Egg chair et le fauteuil de bureau signé Arne Jacobsen. Une maison à l’harmonie parfaite selon moi. L’article ne précise pas la signature de la décoration, propriétaires ou décorateur, dommage car c’est un coup de maître et on voudrait en savoir plus.

Photo: Mikkel Adsbøl, via Femina

// MADALYNN FURLONG, Wide Eyed Legless //

Le style n’attend pas le nombre des années, Madalynn a 24 ans et son petit appartement est principalement meublé de trouvailles chinées ici et là ainsi que de meubles en bois fait maison, tels que le lit et la table pour dîner. Elle a fait le choix d’un maximum de lumière naturelle donc pas de rideaux sur l’immense fenêtre cintrée et du blanc sur les murs. Chien oblige, le canapé gris anthracite est la seule touche foncée de la pièce à vivre. En revanche pour trancher dans cet univers simple et clair, je trouve que le parti pris d’une salle de bain très sombre presque noire est un contraste très réussi.  

Photos Wing Ta, via The Every Girl

//  JENNEY ASKENFORS – BOFINK  //

 

Cet intérieur montre que la suède produit autre chose que du style scandinave noir et blanc. L’inspiration de la décoratrice est clairement le milieu XXème siècle, premier âge d’or du design scandinave. Avec sa bibliothèque, sa table basse, les tables gigognes et son enfilade la signature est identifiable, le teck et le noyer sont les matériaux stars de cette décoration. Dans le bureau atelier des panneaux en patchwork de bois du designer néerlandais Piet Hein Eek recouvrent les murs. Enfin vous pouvez voir une création de Jenny sur le mur du salon avec la bibliothèque métal en forme de R.

Photos Helén Pe, via Residence

Envie d’en savoir plus, cliquez sur les photos pour accéder à l’article original.

A très vite !

Krestell